Qu’est-ce qu’une captive de financement ?

En B2B, lorsque les cycles de vente sont longs ou impliquent plusieurs interlocuteurs, le moindre grain de sable peut suffire Ă  faire tout dĂ©railler. L’un d’entre eux concerne les modalitĂ©s de financement. Imaginez plutĂ´t : après avoir bataillĂ© pendant des mois, votre client est enfin prĂŞt Ă  signer votre proposition. HĂ©las, au dernier moment, sa banque dĂ©cide de lui retirer sa confiance. RĂ©sultat : tout s’effondre. Pour pallier cette dĂ©pendance, il existe heureusement une solution, il s’agit d’une captive de financement.

Tout savoir sur la captive de financement

paiement reccurent

Une captive de financement (ou captive financière selon la terminologie utilisĂ©e) est une entitĂ© dĂ©diĂ©e au financement qui appartient Ă  une entreprise. Son but est de simplifier la relation commerciale et le financement des ventes. Ainsi la captive achète le produit Ă  l’entreprise mère et le met Ă  disposition du client moyennant un paiement rĂ©current (mensuel, bi-mensuel ou trimestriel selon le contrat).

L’exemple le plus parlant est celui du concessionnaire automobile qui vend des voitures en leasing Ă  ses clients. La voiture est bien vendue par le concessionnaire, mais elle appartient Ă  la captive qui la remet au client moyennant un loyer mensuel. C’est par exemple le cas de RCI Bank and Services qui est la captive du groupe Renault.

L’objectif de la captive consiste uniquement Ă  financer les ventes de sa maison mère. En revanche, elle n’est pas obligatoirement dĂ©tenue Ă  100% par elle. Dans certains cas, elle peut aussi ĂŞtre dĂ©tenue par un autre Ă©tablissement financier, ou une marque du groupe, par exemple.

maintenance

En plus du financement de l’usage du bien, la captive peut Ă©galement inclure des offres et des services complĂ©mentaires. C’est, par exemple le cas des assurances, de la maintenance, des mises Ă  jour, de la formation, etc. Avec la captive de financement, on peut ainsi construire un package global qui facilite la relation commerciale et financière avec vos clients.

S’il est possible de crĂ©er une captive de financement dans tous les secteurs d’activitĂ©s, les cas les plus communs se retrouvent dans l’automobile, l’informatique ou encore l’industrie oĂą les Ă©quipementiers et constructeurs ont presque tous une filiale autonome en charge de financer les ventes.

Pourquoi acheter un bien qui sera rapidement obsolète, difficile à revendre et dont l'usage ne sera pas toujours optimisé ?

Les avantages de la captive de financement

  • Elle offre un avantage concurrentiel  : avec un organisme capable de gĂ©rer le financement de vos ventes, vous proposez plus que la simple vente d’un produit ou d’un service. Vous intĂ©grez la question du financement pour faciliter la vie de vos clients qui disposent alors d’une plus grande visibilitĂ© sur leur trĂ©sorerie.

 

  • Elle fidĂ©lise vos clients sur le long terme : grâce Ă  un modèle basĂ© sur un abonnement, vos clients sont plus fidèles et plus susceptibles de rester avec vous longtemps. La transition d’un produit ou d’un modèle Ă  l’autre est facilitĂ©e, puisque tout est pris en charge intĂ©gralement. C’est un service qui garantit la tranquillitĂ© d’esprit pour vos clients et qui permet d’Ă©tablir une relation de confiance sur le long terme.
  • Elle facilite la vie des deux parties : si vos clients payent l’usage de vos biens et services par loyer, de votre cĂ´tĂ©, vous recevez l’intĂ©gralitĂ© du montant sous quelques jours. De quoi apporter un supplĂ©ment de trĂ©sorerie significatif pour gĂ©rer votre activitĂ© quotidienne. Pour vos clients, la captive rend l’achat plus simple, plus transparent et moins risquĂ©. Un contrat gagnant-gagnant !
  • Elle Ă©vite de devoir passer par une banque : en temps normal, il est difficile de se passer des banques pour financer des investissements nĂ©cessaires au bon fonctionnement de l’entreprise. Or, les banques prennent du temps Ă  Ă©tudier le dossier de vos clients. Elles peuvent imposer des taxes, des frais et des intĂ©rĂŞts qui vont impacter la trĂ©sorerie, et en cas de refus, vos recours sont limitĂ©s. En passant par une captive plutĂ´t que par une banque, vos clients n’ont qu’un seul interlocuteur Ă  gĂ©rer et la garantie d’une dĂ©cision rapide pour un budget maĂ®trisĂ©.

 

  • Elle limite les impacts sur le bilan : avec une solution de financement des ventes, on constate une diminution des emprunts Ă  court et moyen termes, et une amĂ©lioration du chiffre d’affaires en raison de la diminution du risque client. Grâce au leasing, vous n’avez plus Ă  vous soucier des provisions pour impayĂ©s et chaque vente est immĂ©diatement honorĂ©e d’un point de vue financier. Pour vos clients, les loyers passent en charges dĂ©ductibles et n’impactent pas le haut de bilan.

Pourquoi acheter un bien qui sera rapidement obsolète, difficile Ă  revendre et dont l’usage ne sera pas toujours optimisĂ© ? En valorisant l’usage Ă  la propriĂ©tĂ©, les entreprises ne payent que pour l’usage du bien au moment oĂą elles en ont besoin. Valoriser l’usage Ă  la propriĂ©tĂ© n’est d’ailleurs pas qu’une question organisationnelle, c’est aussi une question de bon sens Ă©conomique, Ă©cologique, financier et logistique. Il ne vous reste plus qu’Ă  vous lancer !

Qu’elle que soit sa taille ou son secteur d’activité, toute entreprise a intérêt à louer son matériel professionnel. Si vous êtes un fournisseur habitué à vendre vos produits à vos clients, nous pouvons vous aider à mettre en place une solution de location financière adaptée à votre activité. Prenez contact avec les équipes d’Atlance afin que nous évaluons ensemble les possibilités pour votre entreprise.

Livre blanc

20 raisons de privilégier la location à la vente en B2B

Le terme location vous est étranger dans votre modèle de vente ? Qu'il soit question de location, de redevance ou de facturation à l'usage, la tradition de l'achat tend à disparaître au profit d'une facturation plus proche de l'usage et qui apporte surtout des garanties nécessaires aux décideurs.

Télécharger l'ebook gratuit