[Tribune – Chefdentreprise.com] Comment « uberiser » son entreprise en arrêtant de vendre ?

Nous vous partageons la tribune écrite par Mikael Drosdziok, Directeur Commercial d’Atlance à propos de sa vision de « l’uberisation » et plus largement de la transformation des business models au travers du financement des ventes. Un cas pratique pour comparer une entreprise traditionnelle et Uber que tout oppose sur le papier.

Uber a révolutionné le transport en se passant des intermédiaires historiquement installés et en mettant directement en relation passagers et chauffeurs. L’expérience client a été réinventée et simplifiée : une simple application suffit pour commander une voiture à toute heure du jour et de la nuit. Pas besoin d’appeler un central de réservation et expliquer à un opérateur – parfois basé à l’étranger – l’endroit exact où l’on se trouve. Enfin, la facturation se fait directement via l’application. Il n’y a pas de transfert de fonds dans la voiture, pas de temps perdu, pas de frais pour les cartes bancaires et pas de crainte de savoir combien va coûter la course une fois arrivé.

Avec un business model profondément disruptif, Uber a transformé son marché. Mais ce succès est loin d’être le seul. Depuis Uber à la fin des années 2000, de nombreux entrepreneurs ont compris comment révolutionner leur secteur en se basant sur les mêmes leviers : digitaliser, simplifier et rendre le produit le plus scalable possible (comprendre croître sans entrave). Nous avons donc décortiqué le modèle pour vous aider à la prendre à votre compte, et pourquoi pas l’adapter à votre business ou secteur de prédilection.

Un parcours client digitalisé

Ce qu’il se passe chez Uber :
Tout se passe en ligne : l’application met en relation vendeur et acheteur sans intermédiaire, ou, dans ce cas, chauffeurs et passagers. Grâce à la géolocalisation, le fournisseur vient au client. Ce dernier n’a pas besoin de chercher la meilleure solution : on lui apporte sur un plateau.

À la fin de la course, le reçu est envoyé par email et archivé dans l’application d’où l’on peut suivre ses commandes passées. Il existe un portail entreprise pour les professionnels afin de centraliser les données de facturation pour simplifier la gestion des notes de frais.

Ce que vous pouvez mettre en application :

Vos clients devraient profiter d’un parcours digital sans friction. Cela peut, par exemple, consister en la création d’un portail pour le suivi des commandes, des devis et des paiements. Ainsi vos clients savent toujours à tout moment où ils en sont. Le paiement en ligne simplifie les démarches administratives et évite les erreurs. Enfin, les applications mobiles sont de plus en plus répandues et peuvent avoir une vraie valeur ajoutée si elles rendent un service orienté métier.

Lire la suite de l’article sur chefdentreprise.com >>>

Livre blanc

20 raisons de privilégier la location à la vente en B2B

Le terme location vous est étranger dans votre modèle de vente ? Qu'il soit question de location, de redevance ou de facturation à l'usage, la tradition de l'achat tend à disparaître au profit d'une facturation plus proche de l'usage et qui apporte surtout des garanties nécessaires aux décideurs.

Télécharger l'ebook gratuit